Nos conseils pour faire durer vos vêtements cousus main

Vous avez pris soin de choisir des matières que vous aimez, et qui correspondent à l’usage que vous ferez de votre vêtement cousu-main, vous avez soigné vos finitions pour assurer la longévité de votre garde-robe fait-main, bravo !

Il y a une dernière étape primordiale, et non des moindres pour vous permettre de profiter le plus longtemps possible de votre vêtement et casser l’engrenage infernal de la fast fashion et du jetable : l’entretien courant.

Voici 10 conseils à mettre en œuvre pour préserver vos vêtements cousus mains et en profiter pendant longtemps :

1. En cas de tâche, tamponnez délicatement avec un détachant adapté au type de tâche, sans frotter pour éviter de casser les fibres du vêtement. Evitez l’eau chaude qui ne ferait que fixer davantage la tâche. Si la tâche est “fraîche”, versez de l’eau pétillante dessus (les bulles permettent de décoller et de faire remonter la tâche et donc de l’enlever plus facilement).

2. Si le linge est très sale, plutôt que d’utiliser un cycle plus chaud de votre machine – plus agressif donc pour les fibres – faites tremper avant le lavage dans un seau d’eau froide savonneuse. Ne pas frotter mais bien imbiber l’étoffe, rincer, et laver ensuite en machine comme d’habitude.

3. Triez évidemment les couleurs – le blanc avec le blanc, le noir avec le noir – et regroupez les couleurs similaires avant de mettre en machine.

4. Retournez votre vêtement sur l’envers – pour protéger les fibres de l’action mécanique du tambour – et assurez-vous que les fermetures éclair, scratch et autres accroches sont bien fermés pour éviter qu’ils ne s’accrochent et abiment d’autres vêtements au cours du cycle de lavage.

5. Pour vos vêtements fait-main qui contiennent des matières délicates, des strass, des sequins, des paillettes, des mailles légères, fines ou délicates, prévoyez des filets de lavage pour les protéger au cours du cycle de lavage.

6. Bichonnez votre machine à laver :

  • laissez la porte et le bac à produits ouverts entre deux utilisations,
  • passez régulièrement un chiffon imbibé de vinaigre blanc sur le joint de hublot et le bac à lessive,
  • Pour éliminer les bactéries, il est conseillé de faire tourner une fois tous les 2 mois votre machine vide à 90°. Pas très écologique a priori, mais ça décrasse la machine et favorise par là même sa durabilité

7. Dans la mesure du possible, bannissez le séchoir. Il constitue certes un allié dans nos vies modernes bien chargées, mais c’est également le pire ennemi des vêtements car source de frottements, de torsions et d’étirements pour les fibres. Privilégiez, si possible, un séchage naturel, A l’abri de la lumière directe du soleil pour les couleurs foncées, car cette dernière abîme les pigments et blanchi le vêtement. Par contre, les vêtements blancs, eux, en raffolent.

8. Investissez dans des cintres de qualité (certes, c’est pas là qu’on a envie de mettre des sous, mais pensez aux temps passé sur la couture de vos vêtements et au prix des tissus utilisés…) Bannissez les cintres fins en métal et choisissez des cintres en bois qui évitent de déformer les vêtements au niveau des épaules.

9. Ne suspendez jamais vos mailles ; pour ne pas les déformer, il vaut mieux les ranger pliées, après les avoir fait sécher bien à plat.

10. N’hésitez pas à mettre de la lavande dans des petits pochons à glisser dans votre armoire pour éviter les mites et, si possible, aérer vos armoires régulièrement pour éviter moisissure, acarien ou odeur de renfermement. Un super projet pour utiliser ses chutes de tissus.

blank

Pour celles et ceux qui ont besoin d’un petit coup de main, vous trouverez notre tuto sachet de lavande ici.

Alors longue vie à vos cousettes !