Le “block printing”

“l’impression au bloc” en français

A la recherche d’une activité pour les vacances, à faire seul(e) ou à quatre mains cet été avec vos enfants ?

je vous invite à découvrir l’impression au tampon. C’est facile, rapide et cela constitue un moyen de personnaliser ses réalisations textiles assez intéressant.

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’une technique d’impression de motifs ou de texte à l’aide de tampon, assez ancienne, a priori originaire de l’Asie (et plutôt de la Chine que de l’Inde, à laquelle elle est généralement associée aujourd’hui).

Le processus est assez long et précis, et peut s’avérer quasi méditatif. Il constitue en outre un terrain assez incroyable pour laisser sa créativité s’exprimer.

De quoi avez-vous besoin ?

Il vous faudra trouver en premier lieu tampon(s) et encre / peinture spéciale textiles.

blank

L’encre ou peinture peut être trouvée en pot ou en encrier, ces derniers étant plus adaptés pour des jeunes enfants. Sachez que vous pouvez désormais assez facilement trouver des encres bio ou végétales.

Concernant les tampons, vous pouvez trouver diverses matières. Personnellement, je privilégie la gomme sur un support en bois, et aime beaucoup les tampons artisanaux de Bellette Print. Vous pouvez également fabriquer vos tampons – mais c’est un process un peu plus complexe – ou utiliser la bonne vieille patate si vous voulez créer votre propre design. Pour cela dessinez votre motif sur la chair d’une patate coupée en deux, et creusez au couteau de manière à faire apparaître les reliefs.

Pour la mise en pratique, il vous faut 1 morceau de tissu, plutôt en fibres naturelles végétales : coton, lin, jeans… Certaines encres ou peintures peuvent marcher sur des fibres synthétiques, mais vérifiez bien avant. En tout état de cause, il vaut mieux éviter les fibres animales type laine ou soie.

Il vous faudra également un morceau de carton sur lequel fixer votre tissu, et un pinceau ou un morceau de mousse (personnellement, je préfère un pinceau).

N’hésitez pas à tester le rendu sur une chute de tissu, et notamment à essayer différentes pressions pour avoir une idée du résultat.

Pensez enfin à mettre un vieux tee-shirt. Vous allez en effet manipuler de l’encre textile, qui par définition… tient bien sur le textile. Si vous êtes comme moi la reine de la bougnette, mieux vaut être prudente !

Comment procéder ?

  1. Prélavez et repasser votre coupon de tissu.
  2. Fixez le tissu sur le carton, endroit vers vous, à l’aide d’épingles.Tendez bien le tissu, mais sans le déformer. Placez vous sur une surface plane et stable.
  3. Enduisez le tampon avec la peinture – si la peinture est en pot – avec une éponge ou un pinceau. Tous les éléments en relief doivent être bien recouverts d’encre. Evitez en revanche de mettre un amas de peinture / encre sur les bords du tampon.
  4. Imprimez en poussant fortement quelques instants. Ré-encrez entre chaque pression pour un rendu homogène.
  5. Laissez sécher 24 heures à plat, si possible à la lumière du soleil
  6. Repassez pour fixer

Vous pouvez ensuite utiliser votre coupon ainsi personnalisé pour coudre comme d’habitude votre projet.

blank

vous pouvez choisir, comme moi ici, de prendre un même motif répété en lignes

vous pouvez choisir, comme moi ici, de prendre un même motif répété en lignes sur toute la surface. Mais vous pouvez aussi superposer un même motif en jouant sur la quantité d’encre, ou sur les couleurs : laissez votre créativité s’exprimer !

Vous pouvez également mixer différents arts textiles – la broderie permet de donner du relief à votre tissu imprimé – ou prendre plein de motifs différents. Ma fille par exemple n’aime pas trop répéter un motif – quel intérêt ? – mais plutôt prendre différents tampons pour raconter une histoire, dans un esprit un peu BD.

blank
C’est l’histoire d’un lapin…

Lavez bien votre tampon à chaque utilisation à l’eau tiède. La gomme du tampon restera forcément colorée mais ce n’est pas très grave. Une fois bien sec, rangez votre tampon gomme vers le haut (la gomme ne doit être en contact avec rien), si possible dans un endroit ni trop chaud, ni trop humide.

Vous pouvez également utiliser l’impression au tampon sur du papier, pour fabriquer des cartes ou personnaliser des carnets. Pensez dans ce cas à adapter l’encre utilisée.

Pour celles et ceux qui souhaiteraient s’initier au bloc printing, nous proposons en octobre un atelier “personnalisation de tissu”, accessible de 7 à 107 ans !