La blouse Gabrielle des Cahiers d’Artesane n° 3

Les Cahiers d’Artesane ont fait leur entrée en boutique !

Il s’agit d’une revue papier publié par Artesane, autour de la couture : des contenus techniques, des leçons de modélisme autour des deux patrons inclus (en format papier et non à télécharger, il faut le souligner). Ces leçons font, à mon avis, toute la richesse de ce cahier. Les Cahiers contiennent également des articles de découverte pour ouvrir son horizon. Le tout avec une vraie cohérence d’ensemble propre à chaque numéro.

blank

En lien avec son activité première, Artesane associe à ces Cahiers un cours en vidéo (en l’occurrence un cours pour coudre la jupe dont le patron est inclus dans cette édition). Je ne suis personnellement – évidement ! – pas convaincue par ce format. Je n’ai d’ailleurs pas fini la vidéo mais la partie technique sur le tulle est très intéressante (si vous voulez coudre le tutu que nous vous présentions dans cet article, cela vous sera utile)

Pour fêter l’arrivée de ces Cahiers chez Brin de Cousette, j’ai cousu un des 2 modèles proposés : la blouse Gabrielle. Et parmi les nombreuses variantes proposées, j’ai choisi de rajouter une ceinture pour accentuer le côté chemisier.

J’ai utilisé un mélange lin – viscose rouge brique qui présente une fluidité et un tombé qui correspondaient à l’image que je projetais de ce patron. Ce tissu s’est révélé très agréable à coudre, et très coopératif (il se positionnait bien sous le fer).

blank

Les détails techniques croustillants ont été :

  • la ceinture (que j’ai cousue sur l’intérieur à la main car je trouve qu’il est très difficile de faire une surpiqure parfaite sur les ceintures, donc je les esquive systématiquement),
  • la double patte de boutonnage (je ne vous cache pas qu’avec 14 boutonnières et boutons à coudre, ce fut un peu longuet mais le résultat fait son petit effet).
blank
Ha le choix cornélien des boutons…

Plutôt que de surfiler ma parementure, j’ai pris le temps de mettre un biais, le tissu s’effilochant beaucoup.

Les explications sont claires et pratiques, les différentes modifications du patron sont hyper- intéressantes et permettent d’envisager de multiples déclinaisons pour ce modèle, qui a en outre l’avantage de convenir aussi bien à des tissus fluides qu’à des tissus plus épais (on est alors sur une version “veste” de ce modèle). On peut donc l’envisager aussi bien pour les saisons chaudes que pour pour l’hiver.

Bref, une première expérience tout à fait concluante ; j’ai hâte de pouvoir lire le volume 4. En attendant, je peux imaginer les différentes versions que je pourrai me coudre de ce top.

blank

Retrouvez les fournitures en mercerie :

  • Les Cahiers d’Artesane volume 3 : 28 €
  • Mélange lin viscose – 210g/m² – laize 135 cm : 17,60 €/m
  • Biais polyester 25 mm – 1,50 €/m
  • Boutons blancs 12 mm – 0,25€/u